Copyright © 2012-2013 Lucila Pino

Démarche artistique

La qualité du dessin revêt une grande importance pour moi. Elle est présente dans mon travail artistique grâce à mon père qui a su éveiller cet intérêt dès ma petite enfance. Au cours de mes premières années d’école, le dessin était mon principal centre d’attention. C’est ma mère qui avait décidé de m’inscrire dans un atelier de dessin et peinture animé par un artiste salvadorien très connu. À cette époque, j’ai appris les techniques de base du dessin et de la peinture (que je continue aujourd’hui de développer.) À l’âge de 18 ans, j’ai gagné une bourse pour étudier avec une artiste reconnue dans le milieu de l’art au Salvador. Dans son atelier privé, j’ai développé d’autres techniques que le dessin, dont une approche plus artistique de travail avec des modèles vivants permettant de les représenter fidèlement à la manière académique. Cela m’a permis d’épurer ma technique personnelle et m’a aussi ouvert les portes vers une expérimentation des techniques mixtes ainsi que d’apprendre d’une façon intensive l’observation des formes.

En 1999, j’ai commencé formellement mes études en Arts plastiques à l’École des Arts de l’Université du Salvador, cours que j’ai poursuivi pendant trois ans en étudiant en profondeur des techniques plus spécialisées du dessin, de la peinture, de la céramique, de la sculpture et de l’estampe. J’ai aussi étudié l’Histoire de l’Art et son interaction avec le milieu social. Lors de cette période, j’ai participé à différentes expositions à caractère didactique et artistique et c’est là que ma discipline comme artiste peintre a pris son origine.

En 2002, je me suis établie à Montréal où j’ai découvert un autre aspect de l’Art et ses différentes manifestations ainsi que la variété d’opportunités et d’espaces offerts pour le développement des artistes. C’est pourquoi j’ai été amenée à consacrer plus de temps à mon œuvre personnelle. L’année suivante, j’ai continué mon projet artistique jusqu’au moment de l’exposition à l’automne 2003. J’ai rencontré un artiste masquier en 2004 et j’ai pris des cours dans son atelier privé. On a fusionné des techniques de peinture et sculpture et le tout s’est terminé par une exposition de masques à la fin de cette année.

Ce qui caractérise mon œuvre est la variété thématique dont la figure humaine se mélange avec les techniques expérimentales. Cela me permet une grande flexibilité de choix au moment de décider le sujet de mon œuvre. J’ai toujours senti une attirance pour la peinture classique. Il me plaît de mélanger cette subtilité du classique avec les nouvelles tendances de techniques mixtes et de nouveaux formats. En plus, je ressens une certaine attirance pour le portrait puisque je le considère une discipline très particulière de la peinture et le dessin où le sujet prend une importance majeure. Le portrait me permet d’avoir une relation avec l’être humain et son essence et il exige un travail minutieux de détails et des lignes. Il implique aussi une vision accrue des jeux de lumières et des volumes qui reflètent l’âme et le caractère de la personne.

Built with Indexhibit